Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Trou de mémoire du 62
  • Trou de mémoire du 62
  • : amitié , nature ,famille , généalogie, vacances, photos ...
  • Contact

concert

              Prochain concert

de l' Harmonie de Bischwiller

le samedi 26 mars 2011 à 20 h

Archives

Articles Récents

Pages

9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 08:38

Ce matin dans notre journal régional un article sur notre concert d'hier avec la chorale 1857.

Un beau moment d'émotion !!!

Dans la vaste nef de l'église Saint-Joseph, le nombreux public venu assister au concert de la Chorale 1857 de Haguenau, a pu apprécier un riche répertoire de liturgie orthodoxe, hier en fin d'après-midi.


Présidée par Sylvie Voltz et dirigée par Isabelle Blessig, la Chorale 1857 de Haguenau organise chaque année en cette saison un magnifique concert où la musique classique alterne une année sur deux avec la chanson contemporaine.
 Cette année, c'est le riche répertoire de la musique sacrée et tout particulièrement la liturgie orthodoxe qui a été mis à l'honneur par le prestigieux ensemble haguenovien. Pour l'occasion, les organisateurs ont invité la chorale Union de Kolbsheim, qui avait voilà deux ans déjà participé avec la Chorale 1857 au prestigieux Stabat Mater de Dvorak avec trois autres ensembles vocaux et un orchestre.
 Louis Thinus, vice-président de la Chorale 1857, a souhaité la bienvenue au nombreux public présent, dont le maire Claude Sturni. Loin de s'arrêter à la traditionnelle carte postale des chants orthodoxes, la Chorale 1857 a souhaité au contraire présenter de cette musique sa diversité, sa richesse et sa puissance évocatrice.

Les deux ensembles ont uni leurs voix en apothéose

 Dans la première partie du concert, les deux ensembles se sont relayé pour faire la part belle à un large éventail de petites pièces liturgiques, anciennes mais aussi contemporaines. C'est la Chorale 1857 qui a admirablement débuté en interprétant a capella, comme le veut la tradition orthodoxe, les chants d'espoir, les prières de louanges ou la glorification de Dieu. Emmanuelle Blessig à la flûte traversière - récemment admise au conservatoire national de Paris - et Nicolas Jung au piano, ont interprété la Fantaisie pastorale hongroise de Doppler.


 Le public a été véritablement emporté par une émotion distillée avec art tout au long du concert. (Photo DNA)

 


Puis, sous la direction de Christian Munch, la quinzaine de membres du choeur d'hommes de Kolbsheim a brillamment interprété différents morceaux liturgiques parmi lesquels le Kyrie, le Sanctus ou le Notre Père.
 Après un second intermède d'Emmanuelle Blessig et Nicolas Jung, les deux ensembles ont tour à tour présenté une pièce majeure : la Chorale 1857 a donné de la Liturgie selon saint Jean-Chrysostome de Tchaïkovski une interprétation tout en nuances, entre subtilité et puissance, la chorale Union de Kolbsheim interprétant les Vêpres de Rachmaninov avec le même talent. Enfin, en apothéose, les deux ensembles ont uni leurs voix pour un dernier Tebe Paem résumant parfaitement l'esprit de ce concert.

Édition du Lun 9 nov. 2009

Pour ceux qui n'ont pû venir hier le même concert sera donné à Strasbourg à l'église St Aloyse quartier du Neudorf le dimanche 22 novembre à 16 heures !!!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

floucaud 09/11/2009 18:24


Quel bonheur de voir maintenant le fruit de tant de labeur! merci poru ce partage, depuis Toulouse je félécite ce beau projet arrivé à maturité, bravo à Isabelle, bravo à chacun, il manque plus de
l'entendre! Merci Sylvie pour ce lien, bises pleines de bons souvenirs, soeur valérie.